Deux poids deux mesures : désinformation d’une crise

Comme vous le savez peut-être, j’aime garder un œil sur la façon dont le gouvernement dépense mon argent.  Je m’intéresse aux services que nous pouvons nous payer en tant que collectivité.  J’ai appris aussi qu’un gouvernement majoritaire est celui qui détient le pouvoir avec une majorité de sièges à l’Assemblée Nationale pour notre gouvernement provincial.  L’opposition officielle dans un gouvernement majoritaire demeure le second parti avec le plus grand nombre de sièges.

Présentement au Québec, le Parti Libéral du Québec (PLQ) est le gouvernement majoritaire et le Parti Québécois (PQ) est l’opposition officielle à l’Assemblée Nationale.  Les dépenses publiques demeurent donc administrées par le PLQ, et ce, depuis 8 ans. Je ne me trompe pas jusque là?  D’accord.

Au printemps, le PQ (opposition officielle) a vécu des démissions. J’en ai parlé dans d’autres textes :

https://marilenepilon.wordpress.com/2011/07/06/lorsquune-societe-se-cherche/

https://marilenepilon.wordpress.com/2011/07/10/politique-autrement-ah-oui/

https://marilenepilon.wordpress.com/2011/07/14/question-de-faits/

Vous constaterez que je dénonce les événements et le traitement de la nouvelle.  Aussi, les médias nous répétaient sur plusieurs jours ces événements qui ne sont que des départs volontaires d’un parti pour diverses raisons.

Ces départs, je répète et j’insiste, proviennent de l’opposition officielle : cette dernière « surveille » en quelque sorte la façon dont le gouvernement dépense et elle dénonce les magouilles, le favoritisme, les scandales, entre autres.

Aujourd’hui, Nathalie Normandeau du PLQ démissionne.  La numéro deux du gouvernement Charest a décidé de passer à autre chose.  Vous saviez qu’elle était parmi les favorites pour succéder à Charest la journée où il décidera de partir? Mais oui, elle était ministre pour gérer les gros dossiers controversés des gaz de schiste et du Plan Nord.  Les réseaux de télévision ont annoncé la nouvelle aux bulletins de ce soir.  Peut-être qu’il y aura des caricatures demain dans les journaux.  C’est tout.

Toujours au PLQ, en 2009, Monique Jérôme-Forget quitte son poste de ministre des finances.  Tony Tomassi quitte en mai 2010 au cœur du scandale des garderies.  La collusion dans la construction, qui scandaliserait n’importe qui, implique le PLQ.  La hausse des coûts du permis de conduire, des tarifs de garderie, du coût de l’électricité demeurent l’œuvre du PLQ.  Les réductions d’impôts de 5 milliards sont disparues du programme : vous n’aviez pas oublié ce bout-là j’espère?

La démission de Normandeau ne ravive pas tous ces événements, il n’y a pas de crise, pas de remise en question du chef du gouvernement, pas de conférences de presses par-dessus conférences de presses, pas de scandale, pas de dénonciation monstre, rien du tout.

Démission d’une ministre du gouvernement en place, administration cumulant les scandales et promesses rompues : un plouf dans l’eau.

Démissions de l’opposition officielle : un scandale faisant les manchettes pendant des semaines.

Je regarde le tout de l’extérieur et je n’y vois que deux poids deux mesures : face à un adversaire de taille, les agents de communication du PLQ ont monté en épingle les démissions au PQ de sorte que le Plan Nord, les gaz de schiste et les scandales du PLQ soient détournés de l’actualité.  J’espère qu’ils sont bien payés : ça marche.

Publicités

10 réflexions au sujet de « Deux poids deux mesures : désinformation d’une crise »

  1. Ton problème Marilène, c’est que tu penses trop! Tu vas finir par les énerver au PLQ avec tes idées trop claires…
    Surtout continue parce que nous, on aime ça les gens lucides. Hihi!

  2. Ce qui se conçoit bien , s’énonce clairement et les mots pour le dire viennent aisément. Bravo encore une belle démonstration de votre clairvoyance au dela des brumes de la politicaillerie.

  3. Ping : Démission de Normandeau : même pas une tempête dans un verre d’eau… | CentPapiers

  4. Les médias les plus fréquentés ont une orientation politique. Alors ils parlent en bien de la leur et en mal de celle des autres. C’est aussi simpliste que ça.

    C’est à nous de faire l’effort de lire ou écouter les médias alternatifs et les blogues de ceux qui pensent autrement. Il y en a d’innombrables et souvent accessibles sur internet.

  5. Comme quoi le succès du PLQ se base sur deux choses: le vote acquis d’avance chez les immigrants, les anglais et certaines personnes âgées, et un très bon communicateur qui s’occupe de l’information dans les médias avec son équipe. De toute façons, les propriétaires de médias de nos jours sont maintenant de gros capitalistes spéculateurs qui sont maintenant de puissants lobbys qui ont tout à gagner sur le plan de la « sécurité financière » (j’ironise) à ce que le Québec demeure dans le Canada.

  6. Quel clarté dans tes propos, et de gros bon sens logique, fait plaisir à lire mais aussi déplorable pour la politique médiatisée dans une voie à sens unique, aucune tempête, et ca passe comme un fait divers, ou comme une inscription sur un « post – it ».

    J’en reviens pas de nos médias, que se soit sur la politique intérieure ou même extérieure, où sont les rationnels de la pensée critique…. une chance que l’on peut lire les blogs car si on avait que les médias TV…. et dire qu’avant on pouvait dire  » Le journal de Mourial avec un gros Kik, cr…que je ben » heureusement cette mentalité n’est pas généralisée (j’espère ! en tout cas).

    Grand plaisir en tout cas de te lire sur ce blog. merci

  7. Ping : Démission de Normandeau : même pas une tempête dans un verre d'eau... - Le République

  8. Ping : Démission de Normandeau : même pas une tempête dans un verre d’eau… | Les 7 du Québec

  9. Ping : Démission de Normandeau : même pas une tempête dans un verre d’eau… | Les 7 du Québec

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s