Newport – Rhode Island : opulence par excellence

De retour d’un périple de 3 jours au Rhode Island. Plus précisément à Newport. Selon la route que vous prenez et la circulation, prévoyez 6h30 à 7h de voiture pour vous rendre. Je vous invite à suivre ce voyage en photos; dans cet État où les richesses témoignent de la réussite d’industriels d’une autre époque.

À notre arrivée, nous avons été agréablement surpris par l’abondance d’arbres matures. L’atmosphère ressemble aux vieux quartiers de Saint-Lambert par exemple. Les maisons entourant notre gîte (Bed & Breakfast) ainsi que le gîte lui-même rappelle une époque passée. Notre gîte est la maison jaune aux volets rouges. Charmant endroit et les déjeuners extrêmement copieux, je vous le recommande : The Beech Tree Inn.

_MG_3815_mod _MG_3823_mod _MG_3825_mod _MG_3835_mod _MG_3844_modAprès avoir déposé nos choses, nous sommes allés nous promener sur une des plages : l’eau devait être autour de 72 degrés. Parfait pour une marche, mais pour la baignade, on repassera. Nous avons été chanceux, il a fait plutôt beau ou nuageux. Ni trop chaud ni trop froid. Si vous voulez y aller dans le temps des grandes vacances, il doit y avoir du monde en pas pour rire. Pour notre part, nous étions très bien. Voici les images de cette fin de première journée.

_MG_3865_mod _MG_3877_mod _MG_3909_mod _MG_3989_mod _MG_4009_mod _MG_3996_mod _MG_4015_mod _MG_4031_mod _MG_4049_mod _MG_4054_mod _MG_4105_mod _MG_4134_mod _MG_4147_mod _MG_4153_modÇa vous donne le goût? Attendez, vous n’avez rien vu encore.

Imaginez-vous dans le temps d’Hercule Poirot : fin 1890 début 1900. Les premières voitures apparaissent, l’ère industrielle bat son plein. Les hommes s’enrichissent démesurément dans l’industrie des mines de charbon, de cuivre, dans l’importation d’épices de Chine. Les femmes s’occupaient de la maison, que dis-je, des manoirs, et des 40 employés tout en organisant des joutes oratoires plus inutiles les unes que les autres. Les commérages étaient légion, c’est tout ce que le monde avait à faire. Parfois on montait à cheval ou on jouait au tennis. On concluait des ententes sur la parole et l’honneur. Les temps ont bien changé.

L’État ne percevant pas d’impôt, tout l’argent allait directement dans les poches de ces magnats des mines et ces commerçants. 30 millions de dollars, en 1900, c’était tellement d’argent que ces hommes ne savaient presque plus quoi en faire. C’est dans cette atmosphère que je vous emmène. C’était l’odieuse époque de l’abondance pour soi. Je n’y vivrais pas, certainement pas, mais les vestiges restent d’une beauté impressionnante.

Dans une journée, si vous écoutez tous les détails de l’audio-guide de A à Z ou bien en haute saison : 3 maisons dans une journée, c’est réaliste. Puisque nous étions en basse saison et que nous voulions en voir le maximum, nous avons préféré faire le principal des audio-guides et nous avons vu 5 manoirs. Premier arrêt : l’immense demeure pour acheter nos billets et sa bibliothèque. Ça donne le ton.

_MG_4185_mod IMG_4183_modVoici quelques images prises dans le quartier entourant ces immenses manoirs.

_MG_4161_mod _MG_4164_mod _MG_4188_mod

_MG_4208_mod _MG_4209_mod

Les photos intérieures sont normalement interdites. Je n’ai pu en prendre qu’une avant de me faire avertir. Voici donc la seule photo intérieure du premier château que nous avons visité : le Elms.

_MG_4199_modVous êtes toujours dans l’atmosphère de richesses? À l’intérieur, tout est immensément chargé : les murs de 20 pieds, les rideaux en velours et autres tissus lourds et riches, des plafonds avec des poutres décorées et des ornements en tête d’ange, des œuvres d’art, et j’en passe. Voici l’extérieur du Elms.

_MG_4192_mod _MG_4193_mod _MG_4195_mod _MG_4198_mod _MG_4201_mod _MG_4202_mod _MG_4203_mod _MG_4205_modÀ l’époque, les apparences étaient tellement importantes, que des entrées cachées étaient aménagées pour recevoir la nourriture et autres marchandises sans que les invités ni les propriétaires ne s’en aperçoivent. C’est presque triste, non? Mais c’était les mœurs du temps.

_MG_4200_modLe second manoir, à mon goût, reste le plus sombre et le plus chargé de tous. Le propriétaire l’a nommé Château-sur-mer : il avait fait des études en France. Mais c’était noir là-dedans. Très riche, beaucoup de boiseries et de tissus imprimés à faire décoller la rétine. Mais ça, c’était comme ça à peu près partout : on était riche, il fallait le montrer.

_MG_4213_mod

Ensuite, nous avons visité The Breakers : riche, chargé, immense; à voir._MG_4218_mod_MG_4221_mod_MG_4231_mod_MG_4233_mod_MG_4237_mod_MG_4238_mod_MG_4248_mod_MG_4252_mod_MG_4256_modL’avant-dernière demeure s’appelle Rosecliff. La décoration de celle-ci était plus sobre, pour autant qu’on puisse être sobre !?! L’architecte en avait assez de voir des imprimés psychédéliques à chaque pouce carré alors il a voulu alléger le tout. Un peu. L’intérieur vaut le détour et les ornements font rêver.

_MG_4263_mod _MG_4264_mod _MG_4269_mod _MG_4270_mod _MG_4271_mod _MG_4279_modLe dernier manoir, mais non le moindre, s’appelle Marble House. Il porte bien son nom : cette maison contient 7 millions de dollars de marbre. Des dollars du début du siècle dernier. C’était le cadeau du propriétaire à sa tendre épouse pour ses 39 ans. Puisque les murs, plafonds, planchers sont en marbre, cette demeure était utilisée 6 semaines par année. Une maison d’été comme une autre. Malheureusement, le couple a divorcé quelques années plus tard.

Pour revenir à la demeure, un incendie a ravagé une partie de la maison. Pour réparer rapidement les dommages, un faux fini a été peint sur les murs réparés. C’est à s’y méprendre d’avec le marbre original. Par contre, une grande partie de la maison est intacte avec le marbre de l’époque. C’est ridiculement riche et à faire rêver. Ils avaient tellement d’argent qu’une pièce est vêtue d’une tapisserie en or 22 carats et une autre salle avait des bandes en platine sur les murs. C’est fou hein? Vous devrez vous y rendre pour voir ça. De toutes les demeures visitées, la plus impressionnante, c’est The Marble House.

_MG_4280_mod _MG_4284_mod _MG_4287_modÀ l’arrière, il y a une Tea House (maison de thé), une sorte de pavillon qui a une vue imprenable sur l’océan, similaire à celle de Rosecliff puisque ces manoirs sont voisins.

_MG_4294_mod_MG_4304_modÀ la fin de la journée, nous nous sommes promenés sur la route panoramique en prenant des photos ça et là pour le plaisir.

_MG_4436_mod _MG_4306_mod _MG_4317_mod _MG_4324_mod _MG_4345_modLe lendemain, nous nous sommes promenés sur la passerelle aménagée pour les piétons. Nous avions un autre point de vue que celui de la rue sur les résidences du collèges et sur les propriétés du bord de l’eau. La mer était sous nos pieds, de quoi prendre le large. Les soirs de tempêtes : ça ne doit pas être beau à voir; et en haute saison : ça doit être noir de monde. À l’automne, les feuillus s’habillent sans doute de leurs plus belles couleurs. Nous avons pu profiter de la tranquillité post-rentrée scolaire et du bruit des vagues. Magique.

_MG_4374_mod _MG_4378_mod _MG_4382_mod _MG_4395_mod _MG_4397_mod _MG_4407_mod _MG_4415_mod _MG_4418_mod _MG_4430_mod _MG_4370_modFinalement, avant de reprendre l’autoroute vers notre chez-nous, nous avons fait un petit arrêt à la marina.

_MG_4440_mod _MG_4442_modEn sommes, le Rhode Island cache des richesses magnifiques et les manoirs de Newport valent le détour. Un beau voyage très plaisant, surtout si la Température est de notre bord.

Publicités

Une réflexion au sujet de « Newport – Rhode Island : opulence par excellence »

  1. Quel bel endroit tout de même que le Rhode Island. En plus, ces domaines possèdent un avantage qui n’existe guère en Europe i.e. leur proximité avec la mer.
    Comme vous le soulignez : «c’est l’époque de l’abondance pour soi» et plus loin «des entrées cachées étaient aménagées pour recevoir la nourriture et autres marchandises sans que les invités ni les propriétaires ne s’en aperçoivent».
    Preuve que s’il en a l’opportunité et la richesse, il reste tentant pour l’Ëtre de pouvoir, d’aimer être traité en Monarque quitte à n’être que roi de la patate…

    Ça donne quand même le goût d’aller y faire un saut. Merci

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s